Conférence sur les terres et les politiques en Afrique

Session d'ouverture de la conférence

Title Author via: Source CC BY 4.0

Date

La troisième édition de la Conférence sur les terres et les politiques en Afrique (CLPA) s’est tenue du 25 au 29 novembre à Abidjan, Côte d'Ivoire, sous le thème « Gagner la lutte contre la corruption dans le secteur foncier : La voie durable de la transformation de l'Afrique ». L’objectif de cet événement d'apprentissage est d'approfondir les capacités en matière de politique foncière en Afrique en améliorant l'accès aux connaissances et à l'information sur l'élaboration et la mise en œuvre des politiques foncières.

Photo de famille

Plus de 500 participants composés d’OSC africaines, d’universitaires et de chercheurs indépendants étaient présents. L’un des représentants de LanCam, le CED, a exposé sur l'expropriation au Cameroun, et est intervenu lors de la table ronde de clôture sur le thème « Terres, ethnicité et conflits : causes et solutions proposées par les OSC dans la réforme foncière au Cameroun ». Le Secrétaire Général du CED, Dr Samuel Nguiffo, a rappelé que la prise en compte des méthodes communautaires de gestion foncière limiterait les conflits fonciers.

Session sur les indemnisations

Autre partenaire de LandCam, NES Cameroon a pour sa part fait une présentation sur le thème de la transparence, de la corruption et de la sécurité dans la gouvernance foncière. Partenaire de mise en œuvre de LandCam, l’IIED était également de la délégation.

Le stand LandCam

Du côté des autres participants, les chefs traditionnels ont bénéficié d'un espace, et ont particulièrement insisté sur l'importance de la gestion communautaire des terres et de l'accès des femmes à la terre. Par exemple, l'un des représentants a déclaré que les femmes ont déjà des droits fonciers sur le continent, conformément à la culture et aux coutumes africaines.

Session de clôture